Ces informations sur le retrait des kystes et fistules sont données à titre purement informatif.
En effet, en raison de l’évolution des techniques et des spécificités de chaque cas, ces réponses aux questions fréquentes ne sauraient se substituer aux consultations, recommandations et prescriptions délivrées par le docteur Jallut
en Avignon et le docteur Bartolin à Marseille.

Quels sont les risques de cancérisation des kystes et fistules ?

Le risque de cancérisation des kystes et fistules est exceptionnel. Le risque principal est la survenue d'une infection se traduisant par une tuméfaction rouge au niveau cou, associée ou non à un écoulement de liquide purulent au niveau de la peau.

Les kystes et fistules peuvent-ils évoluer vers un abcés ?

Effectivement, les kystes et fistules peuvent évoluer sous forme d'abcés.

Aprés l'opération des kystes et fistules, le risque de surinfection est-il encore récurrent ?

Le risque de surinfection disparaît aprés l'intervention en l'abscence de récidive.

Quelles sont les modalités d'hospitalisation pour une intervention sur mes kystes et fistules ?

La durée d'hospitalisation lors du traitement des kystes et fistules est en moyenne de 1 à 3 jours .

Quel type d'anesthésie utilise t-on pour l'intervention des kystes et fistules ?

L'intervention des kystes et fistules se fait sous anesthésie générale.

Faut-il prévoir un arrêt de travail aprés le traitement des kystes et fistules ?

Effectivement, aprés l'intervention des kystes et fistules, il faut prévoir un arrêt de travail de 1 à 3 semaines .

A partir de quel âge peut-on faire le traitement des kystes et fistules ?

Il n'y a pas d'âge préconisé, cela dépend de l'évolution des kystes et fistules.

La chirurgie des kystes et fistules est-elle prise en charge par l'Assurance-maladie ?

La chirurgie des kystes et fistules peut être prise en charge par l'Assurance-maladie sous certaines conditions.

Auteur : Caroline Bartolin
Google + Facebook Youtube