Augmentation mammaire

Augmentation mammaire ou l'hypoplastie des seins en Avignon et Marseille

Le sein est le symbole de la féminité. L'augmentation mammaire ou la l'hypoplastie des seins permet de retrouver un volume et une forme adaptés à votre silhouette.

Cette hypotrophie est souvent mal acceptée physiquement et psychologiquement par la patiente qui le vit comme une atteinte à sa féminité, avec pour corollaire une altération de la confiance en soi et un mal-être, parfois si profond qu'il peut mener au véritable complexe. C’est pourquoi, l’hypoplasie des seins se propose d’accroître le volume d’une poitrine jugée trop petite grâce à l’implantation de prothèses mammaires.

 L’hypoplasie mammaire ou augmentation des seins est définie par un volume de seins insuffisamment développés par rapport à la morphologie de la patiente. Elle peut être la conséquence:

  • d’un développement insuffisant de la glande à la puberté 
  • d'une perte du volume glandulaire suite à une grossesse, un amaigrissement, des perturbations hormonales…).
  • Le manque de volume peut aussi être associé à une ptôse (poitrine « tombante » avec affaissement de la glande, distension de la peau et aréoles trop basses).

Les implants/prothéses mammaires actuellement utilisés sont composés:

  • D'une enveloppe, qui est toujours constituée d’un élastomère de silicone.
  • D'un produit de remplissage: les prothèses mammaires diffèrent selon le produit de remplissage contenu au sein de l’enveloppe.

L’implant mammaire est dit prérempli lorsque le produit de remplissage a été incorporé en usine (gel et/ou sérum physiologique). La gamme des différents volumes est donc fixée par le fabricant.

Les implants gonflables au sérum physiologique sont remplis par le chirurgien qui peut adapter dans une certaine mesure le volume de la prothèse pendant l’hypoplasie mammaire.

L'augmentation des seins peut se pratiquer à tout âge à partir de 18 ans. Une patiente mineure n’est habituellement pas estimée apte à subir une augmentation mammaire esthétique.

Cette chirurgie (l'hypoplasie des seins) à visée purement esthétique ne peut bénéficier d’une prise en charge par l’assurance maladie. Seuls quelques rares cas d’agénésie mammaire vraie (absence radicale de tout développement mammaire) peuvent parfois espérer une participation de la sécurité sociale après entente préalable.

Prendre un rendez-vous
Remplissez le formulaire pour être recontacté

Auteur : Yves Jallut
Google + Facebook Youtube