Chirurgie cutanée en Avignon et Marseille

Pour les lésions cutanées, il s'agit de retirer  la lésion en totalité, avec, pour les lésions malignes, une marge de sécurité dont l'ampleur dépend du type de lésion, afin d'aboutir à une cicatrice aussi discréte que possible.

Pour les lésions cutanées, on peut distinguer 3 cas de figure:

  • Les lésions malignes : ces cancers de la peau doivent bien sûr être retirés. La chirurgie est bien souvent le seul traitement permettant d’obtenir une guérison complète. Le but est donc de les enlever en totalité, en ménageant une «marge de sécurité», c’est-à-dire en passant au large, sur les côtés et en profondeur, afin de se donner toutes les chances d’éviter une récidive. Ce qui a été enlevé sera systématiquement soumis à un examen anatomopathologique (au microscope), afin de confirmer le diagnostic et de corroborer le fait que la lésion a été retirée en totalité.Chirurgie cutanée
  • Les lésions douteuses : le simple examen visuel d’une lésion ne permet pas toujours d’affirmer sa nature bénigne ou maligne. Dans ce cas, l’ablation chirurgicale va avoir pour but de soumettre la lésion à un examen anatomopathologique qui seul sera en mesure d’affirmer le diagnostic.
  • Les lésions bénignes : certaines lésions initialement bénignes (comme certains «grains de beauté») peuvent parfois se transformer et évoluer vers la malignité ; il est donc logique de les enlever préventivement.
  • D’autres lésions purement bénignes peuvent être retirées parce qu’elles sont gênantes, soit du fait de frottements ou d’irritations, soit pour des raisons purement esthétiques.

Dans tous les cas, votre chirugien vous expliquera quelle est la solution la mieux adaptée à vore cas personnel.

 

Prendre un rendez-vous
Remplissez le formulaire pour être recontacté

Auteur : Caroline Bartolin
Google + Facebook Youtube